AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'hésitez pas à poster un petit message dans nos sujets de publicité Bazzart et Pub RPG Design. Merci! ♥️

Partagez | 
 

 EVENT1 ✝ effrayants mais généreux...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Maire de Vérone

avatar
Bienvenue à Vérone
Maurizio Rino Escalús


▪ âge : 8
▪ messages : 191

MessageSujet: EVENT1 ✝ effrayants mais généreux...   12.10.12 8:07

Effrayants mais généreux...
Evenement numéro un.
31 octobre 2012. Voila maintenant un mois que le séisme a eu lieu, provoquant un désastre sans précédent dans la ville et laissant derrière lui de nombreuses zones envahies par les décombres. Si l’Etat a débloqué des fonds pour aider Vérone et ses habitants à se reconstruire et se remettre de cette catastrophe, le Maire a décidé de ne pas s’arrêter là et c’est pourquoi il a proposé aux élus d’organiser une soirée caritative où tous les habitants de la ville seraient invités. Cette idée lui est venu suite à un constat qu’il a fait il y a de cela un peu plus de trois semaines. Un Montaigu et un Capulet, travaillant ensemble, main dans la main, pour aider leur prochain et remettre sur pied Vérone. Cette vision quelque peu positive a éveillé en le Maire des idées de paix qui se sont accrues lorsque les jours suivants il a pu voir le phénomène se répéter encore et encore. Bien entendu, il reste tout de même conscient du fait qu’une guerre, vieille de plusieurs siècles, ne peut se terminer aussi rapidement et que des tensions ont et auront encore lieu. Cependant il voit dans cette soirée le moyen de réunir et consolider les clans dans un but commun mais aussi et surtout, un moyen de rebâtir la ville et de faire oublier le désastre aux habitants. Travailler main dans la main, agir tous ensemble pour la sécurité de tous. Séduisant ainsi les élus avec ce petit projet et cette idée prometteuse, le Maire envoya alors une invitation aux habitants de la ville.
Chers Véronais,

Suite au désastre que notre ville a subit il y a de cela un mois, je vous invite tous le 31 octobre dès 21h dans les locaux de la mairie. Le but de cette soirée est d’accroitre les fonds pour la reconstruction de la ville et les dédommagements aux victimes, nous attendons donc de votre part , comme vous l'imaginez, des dons qui nous aiderons. Un buffet copieux et une soirée dansante, suivis de quelques petites surprises auront lieu dans le but d’aérer les esprits de tous et accroître l’esprit de communauté dont font désormais preuve les citoyens de Vérone. Comme vous vous en doutez qui dit 31 octobre, dit Halloween, nous vous demandons donc de venir déguisés. Aucune règle, le but étant d'être en ce soir, le plus effrayant !
Maurizio Escalùs, votre dévoué Maire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verona-rpg.forumactif.org

Co-fondateur

avatar
Bienvenue à Vérone
Gianni S. Perroni


▪ âge : 30
▪ messages : 3284

Mes relations...

:

MessageSujet: Re: EVENT1 ✝ effrayants mais généreux...   25.10.12 12:21

La soirée allée débuter. Peaufinant mon costume et le maquillage qui allait avec, je plaçais difficilement les lentilles en grognant avant de regarder l’effet que cela faisait dans le miroir. Souriant légèrement, je voyais en face de moi une personne sadique et terrifiante, même sans rien faire. Les lentilles avaient leurs effets et je trouvais cela parfait tout simplement. Prenant mon téléphone, j’envoyais rapidement un message à Callie qui allait être ma compagne de soirée et lui annonçais que j’étais, comme toujours, en retard et qu’on se rejoindrait certainement devant l’entrée de la salle des fêtes. Une salle qui allait être certainement pleine à craquer. Le maire avait eu la délicieuse idée d’organiser une soirée d’une part pour que l’ensemble des citoyens de Vérone se cotisent et aident son prochain dans les futurs travaux qu’il y aurait suite au tremblement de terre, et d’autre part, pour permettre aux habitants de se libérer l’esprit en cette période d’Halloween. Je trouvais ça astucieux mais osé tout de même. Cela ne m’empêchais de toute façon pas d’y aller et faire en sorte que tous nous passions une bonne soirée. Je me demandais comment les gens allaient être déguisés, comment Callie serait et surtout, comment Alessia serait. Son déguisement, avec qui elle viendrait. Angelo ? Son connard de petit ami officiel… Avec dégout sur cette pensée, je me regardais une fois de plus dans le miroir tout en soupirant, dégouté de ne pas être un vrai vampire pour ce soir et arracher la gorge de ce débile. M’enfin…

Prenant les clés de ma voiture, je partais donc comme prévu en retard pour la soirée et essayais tant bien que mal d’avancer dans les rues de Vérone qui étaient assez remplis. Certes, les habitants n’iraient pas tous à la soirée mais je voyais tout de même un bon nombre de gens présent dans les rues, à faire des farces, faire peur aux passants et sonner aux portes des maisons et appartements pour avoir les bonbons tant convoités. Je souriais en regardant un groupe d’enfant passer tout près de ma voiture et fuir en criant après avoir vu mes dents pointues et mon regard terrifiant. Le déguisement était parfait et je savais que j’allais en jouer, comme le gros gamin que j’étais encore. Cela ne faisait pas de mal de se laisser aller parfois. Arrivant non loin de la salle, je garai ma voiture à une distance respectable et sortis de cette dernière en m’avançant vers l’entrée. Il y avait déjà du monde et je ne voyais ni ma cavalière, ni ma chérie. Mon frère et mes sœurs devaient trainer dans un coin mais là encore, je ne les voyais pas. Soit ils étaient vraiment bien déguisés et se foutaient de ma gueule du fait que je ne les reconnaissais pas, soit ils n’étaient pas encore arrivés. Je restais donc devant l’entrée à la recherche d’un visage connu et surtout, d’un visage amicale. Même si les tensions étaient tombés suite au désastreux accident que la ville venait de connaître, les rancœurs étaient toujours présentent et je devais me méfier…

▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪


♥ Gianni & Alessia
Wherever you go
Whatever you do
I will be right here waiting for you
Whatever it takes
Or how my heart breaks
I will be right here waiting for you

Je suis sexuellement et mentalement soumis à Alessia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verona-rpg.forumactif.org/t234-gianni-je-resterai-s

Modératrice

avatar
Bienvenue à Vérone
Calliope A. Cipriani


▪ âge : 24
▪ messages : 1199

Mes relations...

:

MessageSujet: Re: EVENT1 ✝ effrayants mais généreux...   28.10.12 18:56

Je posais un pied sur le sol et le froid du carrelage me fit frissonner. Mon Dieu, qu'est-ce qu'il faisait meilleure dans la douche ! Et bordel de dieu, pourquoi n'avais-je pas allumer le chauffage avant d'entrer sous la douche ? J'en avais de ces idées parfois... Ni d'une ni deux, je m'enroulais vite fait dans la première serviette qui se trouva à portée de ma main. Et j'allais augmenter le chauffage en premier lieux. Puis, j'enroulais mes cheveux dans une seconde serviette pour qu'ils commencent à sécher et surtout qu'ils n'inondent pas toutes la pièce, lâchant à regret la première pour me sécher. Cette opération me prit que quelques minutes à peine et après, enroulé à nouveau dans ma serviette, je jetais un coup d'oeil au miroir. J'avais des cernes de trois kilomètre de long, bon ok mon visage n'est pas assez grand pour qu'elles fassent cette taille là mais disons qu'elles commençaient à être de taille respectable. Et j'avais aussi une folle envie d'aller me coucher après une assez mauvaise nuit, à galérer pour trouver dix petites minutes de sommeil, et une journée pas tellement meilleure, seule avec ma mère à la maison qui m'avait encore sorti son discours sur le besoin de fonder une famille, et je vous en passe. Vous savez le genre « Tu as presque trente ans »... Non vraiment, Maman, je ne savais pas que bientôt, je prendrais trente ans, que je n'étais toujours pas mariée, ni mère. Du moins, me l'avait-elle sorti jusqu'à ce que je quitte le pièce, les larmes aux yeux, ce que j'espérais qu'elle n'avait pas vu pour aller me réfugier sous l'eau bien chaude, limite brulante, de la douche. Si bien qu'en plus de mes cernes, j'avais les yeux à moitié gonflés et rouges. Je soupirais et m'asseyait sur un tabouret. J'avais entendu que mes petits frères et sœurs étaient en majorité rentré depuis que j'étais entrée sous la douche y a presque une heure. J'aurais du laisser la salle de bain libre pour que tout le monde puisse se doucher mais après tout y en avait d'autres des salles de bain et moi, moi j'avais pas envie de sortir pour le moment. J'attrapais des sous-vêtements, dans une bannette que je laissais dans la salle de bain à cette effet, pour au moins mettre ça avant de faire le chemin salle de bain-ma chambre, et une fois ces derniers enfilés, je branchais le sèche-cheveux. Une brosse à la main, j'entreprenais de donner forme à mes cheveux, ou plutôt de les décoiffer en les coiffant. Étrange dit comme ça mais je voulais leur donner un effet de rideaux fantomatique posé au dessus de ma tête. Cela me prit une petit moment mais je fus satisfaite du résultat quand je me vis dans la glace. Viens alors le tour du maquillage. Je sortis du fond de teint que j'avais piquer à Carmen pour l'occasion et entrepris de donner à ma peau une couleur très très pâle, puis de cerner mes yeux de noirs, de violet pour les cernes. De rougir mes lèvres pour donner l'impression qu'elles étaient maculée de sang, de tachée un peu mon menton comme si ce sang avait coulé dessus.

Une bonne quinzaine de minutes plus tard, je sortais de la salle de bain avec une couche de maquillage beaucoup trop importante à mon goût, moi qui était une militaire il faut s'en souvenir, et allait m'enfermer. Je croisais entre deux l'une des mes soeurs qui me regarda comme si j'allais vraiment pas bien. Soudainement toute sourire, je lui fis un clin d'oeil insistant avant de refermer la porte de ma chambre derrière moi, prise d'un soudain fou rire qui se transforma en une sorte de crise de larme alors que je continuais à rire, manquant plus d'une fois de m'étouffer. Il ma fallut un bon quart d'heure pour me calmer, ce qui n'arriva à vrai dire que quand je me laissais tomber à l'arrière sous le coup d'un rire et me cognait la tête. Je me relevais et ouvrait mon armoire pour attraper une robe pendue à la porte. C'était une vieille robe, que j'avais eu à 18 ans, une robe de « soirée », entièrement blanche à la base, maintenant tachée par endroit et surtout déchirée dans le bas recousue et trouée. Disons que la dernière soirée qu'elle avait fait lui avait été fatale encore plus que le précédente. Je la passais et, comme hier, m'étonnait qu'elle m'aille encore. Bien sur, elle était devenue un peu petite, plus courte au niveau des jambes, plus serrée aux épaules et à la poitrine mais cela n'allait que mieux avec le déguisement. Je passais par dessus la robe, une corset blanc taché de rouge et à moitié déchiré que j'avais acheté dans une magasin de déguisement pour l'occasion. Je regardais la résultats dans le miroir. Finalement ma crise de rire et de larme me servait, elle n'avait que donner un côté encore plus fou à mon maquillage. Et cette robe était toujours aussi parfaite, bien qu'elle n'ait plus la même utilisation. Je ressemblais étrange à ces dames blanches qu'on voyait dans les films à faire peur. Je souris à moi-même, contente du résultats, contente de sortir ce soir, contente de me dire que j'allais passer une bonne soirée avec mon meilleur ami et oublier que j'aurais aussi bien pu la passer à la maison à chouchouter mon enfant de quelques jours à peine...

J'attrapais mon portable et un petit sac à main qui ne détonnerait pas trop avec le costume avant de quitter ma chambre. Doucement, je pianotais sur les touches, destinant ce message à mon amoureux, sachant bien qu'il viendrait aussi bien que j'ignorais encore tout de ce que serait son costume. Je croisais ma petite soeur, la plus jeune de mes petites soeur dans le couloirs. Je lui adressais un doux sourire qu'elle me rendit. Je suis comment ? Terrifiante ! Tant mieux, c'est le but ! Je lui déposais un baiser sur le front et effaçais doucement du doigt la marque rouge que mes lèvres laissèrent avant de me rendre dans l'entrée. Je passais des petites ballerines blanches, pas forcément adaptées à la saison mais toujours mieux que rien. Puis, je sortais criant à ma mère que je partais. Je fis à pied la route jusqu'à la salle où avait lieu cette fête. Un bal d'Halloween organisé par la ville pour récolté des fonds pour la reconstruction de cette dernière suite au tremblement de terre qui l'avait touché. Je croisais sur la route des adultes comme des enfants déguisés, consciente que je devais en connaître certains même si je ne les reconnaissais pas. Je fus bientôt devant la salle et je cherchais du regard Gianni. Je finis par l'apercevoir et je levais la main pour lui faire un signe qu'il ne vit pas. Alors que mon regard coulait de déguisement en déguisement dans le but de reconnaître quelqu'un, de reconnaître entre autre Isaac, je me dirigeais vers lui. Hey, mon beau vampire ! Je lui tapais la bise, laissant cette fois-ci de manière intentionnelle une marque de rouge sur sa joue. Très réussi le vampire ! Pour peu, tu me ferais presque peur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verona-rpg.forumactif.org/t402-calliope-elle-le-sui


Bienvenue à Vérone
❝ Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: EVENT1 ✝ effrayants mais généreux...   

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENT1 ✝ effrayants mais généreux...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Le Canada et les États-Unis les plus généreux;
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIOLENT DELIGHTS ⊹ :: Verona. :: Circoscrizione uno. :: Municipio.-