AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'hésitez pas à poster un petit message dans nos sujets de publicité Bazzart et Pub RPG Design. Merci! ♥️

Partagez | 
 

  RDLT (mois année) ⊰ Runaway 2.0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lbvien d'amour

avatar
Bienvenue à Vérone
A. Carolane Vesari


▪ âge : 30
▪ messages : 740

Mes relations...

:

MessageSujet: RDLT (mois année) ⊰ Runaway 2.0   10.06.12 12:18


Runaway 2.0
A. CAROLANE VESARI & STEFAN A. UDINOV

Carolane était assise sur son canapé, une tasse de café noir fumant entre les mains. Elle se réveillait à peine et les souvenirs de la nuit précédente se bousculaient dans sa tête mais il n’y avait rien de très clair. Pleine à l’alcool, il ne lui restait que des brides et les sensations de douleur. Oui seules certaines parties de la soirée étaient troubles, d’autres lui au contraire lui apparaissaient claires comme le cristal. Et la brunette se demandait encore comment elle avait pu en arriver là avec cet homme et comment de presque un viol elle avait obtenu sa protection. Un pacte avec le diable à n’en point douter mais qui pourrait s’avérer nécessaire. Elle ne savait plus vraiment où elle avait trouvé le courage de lui répondre et se s’imposer mais elle faisait de son mieux pour rassembler les morceaux de sa mémoire. La future publiciste fit descendre un peu de caféine dans son organisme pour s’aider.

*******************

Elle était à terre, recroquevillée sur elle-même et elle écoutait le blond lui dire des choses qui n’avaient que peu de sens dans son monde. Tout ce qu’Adina voulait au début s’était s’envoyé rapidement en l’air avec lui et passer à autre chose. Finalement elle se retrouvait victime d’une machination qui la dépassait totalement. Tout ce que la jeune femme comprenait réellement était qu’elle avait énervé le mauvais cheval. Ce type était un puissant de l’ombre et il n’était pas content, et il en avait après elle. Essuyant ses larmes et luttant contre les tremblements de peur elle le défia du regard. Assy savait qu’elle était folle d’oser faire cela mais, la guerre l’avait endurcie. Pas autant qu’elle aurait voulu mais tout de même. La demoiselle fit de son mieux pour décontracter sa gorge et articuler quelques mots mais rien ne semblait vouloir franchir ses jolies lèvres. Pourtant il le fallait. Elle souffla une fois, deux fois, trois fois. « Je ne comprends rien à ce que tu dis… » Parvint-elle à dire avant qu’il ne s’en aille. Adi ne pouvait pas se laisser humilier comme cela. Certes son comportement n’encourageait pas au respect mais cela ne voulait pas dire qu’elle n’en méritait pas un peu. Toujours en boule au pied du mur, la jeune femme renifla en pensant à pourquoi elle faisait ça. Matteo. Encore derrière les barreaux il arrivait à lui faire du mal. Il n’était même pas encore sorti que déjà il lui torturait l’esprit et la faisait se conduire de la pire des façons. A tel point qu’elle semblait concurrencer les professionnels du commence sexuel. Secouer par la peur, Caro se mordit la lèvre en pensant à ce qu’elle voulait véritablement dire. Elle leva des yeux suppliant sur celui qui une minute auparavant était son bourreau et déclara. « Protèges moi…s’il te plait. » La demande était incongrue et il allait surement se moquer d’elle en l’envoyant paitre mais l’italienne ne savait pas pourquoi elle sentait que la puissance émaner de cet être. Il n’était pas un Capulet, ce n’était pas pour cela qu’il s’en prenait à elle, non, elle le gênait lui personnellement et bien sûr elle allait arrêter, Carolane tenait à la vie, mais elle sentait qu’il fallait qu’elle montre qu’elle avait aussi du caractère. Tel un animal sauvage qui sentirait la faiblesse de sa cible, en se débattant un peu, on pouvait décourager l’adversaire. En tout cas, la belle décida de tenter le tout pour le tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verona-rpg.forumactif.org/t248-just-to-soffucate-wi

Co-fondateur

avatar
Bienvenue à Vérone
Aaron J. Oackley


▪ âge : 30
▪ messages : 797

MessageSujet: Re: RDLT (mois année) ⊰ Runaway 2.0   12.06.12 17:22

[quote="A. Carolane Vesari"]

Alors qu’elle était recroquevillée sur elle-même dans cette ruelle crasse et poisseuse, qui avait surement dû voir passer bon nombre de couple d’une nuit, la jeune femme pleurait et je la regardais de toute ma hauteur, souriant en coin. De toute évidence, elle venait de comprendre que je n’étais pas le genre d’homme à emmerder. Peut-être n’avait-elle pas compris tout ce que je lui avais dit, le pourquoi de cette brutalité soudaine dans nos ébats – alors que j’aurais pu en profiter plus longtemps – mais je m’en fichais quelque peu. Dans le fond, elle avait compris sur quel genre de personne elle était tombé et cela m’était suffisant. J’étais sûr dorénavant qu’elle n’allait plus revenir ici, plus venir faire la pétasse dans cette ruelle, dans ce bar, dans cette rue. Mes filles y travaillaient et me ramenaient de l’argent alors qu’elle elle ne me rapportait rien et pire même, elle faisait descendre de manière choquante mes revenus dans ce secteur. La toisant du regard une dernière fois, je me tournais et décidais à repartir chez moi, la laissant là, sachant pertinemment qu’après ce qui venait de se passer, la belle brune allait sans nul doute repartir elle aussi chez elle et s’enfermer à double tour, hantée par cette soirée qu’on pourrait qualifié de cauchemardesque. Quoi que… j’aurais pu faire pire. Mais bon. «Je ne comprends rien à ce que tu dis… » Articula-t-elle faiblement alors que je me trouvais environ cinq mètres éloigné d’elle.

Je me tournais vers elle et leva un sourcil. Je souriais en coin. Devais-je lui expliquer une nouvelle fois ou alors la laisser totalement dans le flou et l’incompréhension ? Mon coté sadique me disait d’en rester là et de partir. De la laisser dans sa propre merde. Cependant, j’avais comme l’envie de lui dire le pourquoi de ma réaction et de mes gestes envers elle. Chose qui ne m’était pas arrivé depuis mon arrivée en Italie. Pourquoi ce changement soudain ? Je n’en savais rien. Et puis je m’en fichais aussi. « Je vais le répéter plus tranquillement puisqu’on dirait que tu as quelque problème d’élocution … tu es sur mon territoire. Mes rues. Mes filles travaillent ici et me rapporte de l’argent. Toi tu ne me rapporte rien et au contraire me fait perdre de l’argent à faire ta salope gratuite. Donc… je te prie de bien aller voir ailleurs. » Finissais-je sur un ton professionnel, qui se voulait ironique vu la situation. Je reposais mes yeux sur son visage souillé par ses larmes et la vis alors me dire « Protèges moi…s’il te plait. » Me lança-t-elle alors, une bouille complètement terrifiée et des yeux me regardant comme si j’étais le messie, le héro ou je ne sais quoi encore. Je la regardais, reculant d’un pas sous l’incompréhension de sa demande. Je venais de la prendre contre ce mur, de lui déchirer l’arrière sans aucune pitié, de la violer presque même et en contre partie, au lieu de me haïr, d’avoir peur de moi, de me voir en bourreau, elle me regardait avec insistance comme quelqu’un pouvant l’aider de quelque chose de bien pire. Je ne comprenais pas du tout.

Je me rapprochais après quelques longues secondes sur le retrait à réfléchir et essayer de comprendre pourquoi elle me demandait ça d’un coup. Cela n’avait aucun sens. Je me rapprochais donc et une fois en face d’elle, m’accroupissais pour me mettre au même niveau qu’elle la regardant dans les yeux ? « Te protéger ? Mais de quoi ? Qu’est-ce qui peut être plus dangereux que moi là ? » Je voulais savoir, comprendre. Mais là, de suite, je ne pourrais le faire sans qu’elle ne me dise quelque chose. Et puis, qu’allais-je en tirer de la protéger comme elle le demandait ? Absolument rien, aucun profit. J’attendais de voir ce qu’elle allait me dire pour peser le pour et le contre et lui donner ma réponse finale. Je ne comprenais pas pourquoi d’ailleurs je restais là à l’écouter alors que je devais normalement m’en foutre totalement de ce qui pourrait lui arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lbvien d'amour

avatar
Bienvenue à Vérone
A. Carolane Vesari


▪ âge : 30
▪ messages : 740

Mes relations...

:

MessageSujet: Re: RDLT (mois année) ⊰ Runaway 2.0   17.06.12 16:15

Après ce qu’il venait de lui dire Carolane ne savait pas non plus pourquoi elle lui avait demandé cela. Clairement ce type était un proxénète qui ne reculait devant rien pour se faire de l’argent. Il venait de lui –même régler le problème que la brunette représentait à ses yeux. Alors pourquoi croire qu’il voudrait maintenant l’aider, la protéger. Elle ne pouvait pas répondre, c’était sorti tout seul avant qu’elle ne puisse ravaler ses paroles. Elle secoua la tête en serrant ses jambes un peu plus fort contre sa poitrine. Quand la jeune femme le vit s’approcher, elle souhaita être capable de s’enfoncer dans le mur qui la soutenait. Cet homme lui faisait peur, logique après ce qu’il venait de faire en même temps. Mais c’était peut-être précisément pour cela qu’elle l’imaginait capable de la protéger, de faire face à une menace qui la terrifiait encore plus que lui. Il l’interrogea justement sur sa demande qui lui paraissait étrange, comme s’il était le seul malfrat de la ville, le seul capable de terroriser la population. Elle eut envie de lui rire au nez, mais Adina craignait qu’il ne la frappe alors elle se contenta seulement de croiser son regard. Il y avait une pointe de fierté mais pour autant cela ne dissimulait pas sa frayeur qui se résumait dans ce prénom : Matteo. « Celui qui a tué mon bébé… » Voilà qui pouvait lui faire plus peur, qui lui paraissait plus dangereux que lui qui la menaçait simplement si elle continuait de ruiner son business. Même si ce type avait manqué de la violer, il n’était rien comparer à ce cauchemar de son adolescence. Celui qui croupissait en prison avait frappé avec l’intention de tuer et il avait réussi, à peu de chose près il faisait même d’une pierre de coups alors le blond, même s’il paraissait menaçant, n’était absolument rien en comparaison. Cependant elle recula encore un peu pour mettre de la distance être eux. « Maintenant il va…s’en prendre à moi… »

Cependant Assy était consciente que cela ne suffisait pas, qu’il n’allait pas accepter sur le motif qu’il était un homme charitable une fois par an ou un bon chrétien. C’était même ridicule à imaginer. Mais elle ne voyait pas quoi lui proposer en échange. La future publiciste n’avait pas l’intention de se compromettre plus que ce que son comportement d’alcoolique lui avait déjà fait faire. Qu’est-ce qui pouvait bien plaire à ce genre d’homme ? Qu’est-ce qui l’intéresserait pour qu’il lui rende ce service ? La jeune femme ferma les yeux et se remit à pleurer, pas seulement pour sa situation actuelle mais pour sa vie en général. Son acharnement au travail ne donnait rien, l’homme qu’elle aimait allait en épouser une autre, et la personne qu’elle haïssait le plus au monde viendrait bientôt lui rendre la monnaie de sa pièce. Dire que son enfant aurait dû fêter ses quatre ans cette année. Tous les ans à la même période cela lui fendait le cœur. Caro essaya de se calmer pour parler de nouveau avant de perdre totalement l’attention de son interlocuteur. « Je ferai ce que tu veux en échange. » La stagiaire savait que c’était une connerie de dire ça, que probablement jamais elle ne pourrait tenir parole et que dans ce cas, il la forcerait et la brutaliserait encore. Mais en y réfléchissant bien, elle préférait encore que ce soit lui qui le fasse que Matteo. Plus jamais elle ne voulait qu’il pose la main sur elle, qu’il s’approche. Le simple fait de penser à lui et à sa liberté lui donnait la nausée. Et la belle savait que cela n’avait rien à voir avec son taux d’alcoolémie. N’échangeait-elle pas une sentence contre une autre ? Si très certainement mais tant pis, maintenant c’était dit et la demoiselle ne reculerait plus. Avec de la chance, ce sale bonhomme serait touché par son histoire, par sa perte et il se montrerait un tant soit peu humain face à cela. Il ferait preuve de bonté. D’accord elle n’y croyait pas un instant et s’attendait plutôt à l’entendre éclater de rire devant son malheur, elle s’imaginait même qu’il finirait par s’associer avec le prisonnier et tous deux comparses s’amuseraient à ruiner sa vie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verona-rpg.forumactif.org/t248-just-to-soffucate-wi

Co-fondateur

avatar
Bienvenue à Vérone
Aaron J. Oackley


▪ âge : 30
▪ messages : 797

MessageSujet: Re: RDLT (mois année) ⊰ Runaway 2.0   21.06.12 12:26

Quelque peu choqué et même perturbé par sa demande qui me prenait totalement au dépourvu, je regardais la jeune femme que je venais de maltraiter et presque violer et essayais de comprendre ce qui se cachait derrière ses paroles et derrière cette demande qui n’avait pour moi aucun sens. Elle voulait que je la protège, mais de quoi ? Qu’est-ce qui pouvait lui faire peur mise à part moi en ce moment même ? Je n’arrivais pas bien à comprendre. Ne serait-ce que parce que je pensais qu’il ne pouvait y avoir à l’instant même pas plus dangereux que moi. Pas plus sadique, pas plus pervers. Non cela était impossible. Je la regardais toujours, ne comprenant pas pourquoi elle avait l’air si terrorisé par quelqu’un d’autre que par moi qui venait tout juste de la violer. Enfin presque… Elle ne devait pas réellement comprendre le monde de la mafia. Ce monde qui n’avait rien à voir avec les petits branleurs qui avaient pu la terroriser à ce point. Elle avait l’air ailleurs, d’évoluer dans un monde où sa plus grande peur était dirigée vers un con qui n’avait rien d’un truand. «Celui qui a tué mon bébé… » Me répondit-elle alors finalement, mes yeux se posant une nouvelle fois sur son visage souillé de larme. Tué son bébé ? Un homme était-il capable d’une cruauté pareille ? Levé la main sur un nouveau né ? Non… il ne s’agissait pas d’un homme de toute évidence. Ce n’était qu’une merde et qu’un moins que rien pour s’en prendre à un gosse. «Maintenant il va…s’en prendre à moi… » Continua-t-elle, me donnant plus d’information. Comme si elle cherchait un tueur à gage. Quelqu’un pouvant tuer cette raclure, cette sous merde dont elle avait peur, et vivre tranquille sans avoir à se retourner dans la rue. Devais-je l’aider ou non ? Telle était la question.

La voyant se reculer et essayer de se fondre totalement dans le mur qui était derrière elle, essayant de mettre de la distance entre nous, je souriais en la regardant. Qu’elle était pathétique. Elle qui voulait que je l’aide et qui en même temps me fuyait. Pauvre fille. « Tu n’as pas peur d’un homme, mais d’une sous merde qui tue des enfants… » Répondis-je alors, sans vraiment m’adresser à elle. Mon point se serra en pensant à cela moi qui avais aussi perdu une enfant. Ma fille, si adorable, si belle, qui avait perdu la vie par les propres membres de ma famille. Sans rien comprendre, sans savoir pourquoi ces derniers avaient osés lui faire du mal. Elle devait sans doute être mieux désormais au ciel, avec sa mère, dans un endroit calme et apaisant où il ne régnait aucune violence et aucune peur. Un endroit que je m’apprêtais à rejoindre sous peu, une fois ma vendetta accomplie. Pour cela, pour cette raison, pour cette perte en commun, je voulais bien la protéger, lui apporter l’aide qu’elle me demandait. «Je ferai ce que tu veux en échange. » Lança-t-elle finalement pour être sûre que j’accepte. Je la regardais alors, ma main se décrispant. Je venais de me poser une question. Dans cette histoire, que gagnerais-je ? Pourquoi me fatiguerais-je à lui offrir ma protection ? Cette fille ne représentait rien pour moi et je ne me souciais absolument pas d’elle. Alors pourquoi me salirais-je les mains pour elle ? Qu’avais-je à gagner dans toute cette affaire ? Je restais planté devant elle en la regardant pendant de longues secondes avant de lui demander. « Et qu’est-ce que je gagnerais à accepter ? » Je voulais entendre ce qu’elle avait à me dire avant de me décider pour quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lbvien d'amour

avatar
Bienvenue à Vérone
A. Carolane Vesari


▪ âge : 30
▪ messages : 740

Mes relations...

:

MessageSujet: Re: RDLT (mois année) ⊰ Runaway 2.0   27.06.12 21:04

Carolane put voir dans le regard du blond qu’elle avait fait mouche en lui disant qu’il aurait quelque chose en échange. Evidement ce genre d’homme ne faisait rien sans rien, même si visiblement, il semblait un minimum touché par son histoire. Sa réaction envers Matteo, qu’il ne connaissait, pas quand il avait su que ce dernier tuait des enfants, était un assez bon avis sur ce qu’il pensait désormais de celui qui hantait ses pensées, dans le sens premier du terme. Cependant, l’homme semblait du genre à prendre les propositions au lieu de les faire. Voilà qui était bien embêtant pour la demoiselle qui n’avait aucune idée de ce qu’elle pouvait avoir qui intéresserait ce truand. Tant bien que mal, Adina se redressa, tout en restant collée au mur. Elle descendu sa jupe au maximum pour reprendre une apparence somme toute présentable, bien que toujours sexy alors qu’à cet instant même cela la desservait plus qu’autre chose. Elle se mordit la lèvre, tentant de réfléchir à quelque chose de valable, à un véritable argument de poids pour faire pencher la balance de son côté. Finalement la brunette secoua la tête. « Ce que tu veux j’ai dit alors choisi ! Je n’ai aucune idée de ce qu’il peut t’intéresser. De l’argent ? Du sexe ? N’importe quoi tant que… » Elle essuie ses larmes qui avaient continué de couler tout ce temps. « Tant que tu m’aides…s’il te plait. » Caro avait conscience qu’elle était ridicule à quémander ainsi la pitié d’un homme vraisemblablement sans cœur, mais pour le moment il était tout ce qu’elle avait. Ô bien sûr, lorsque le clan saurait la nouvelle, il y avait de grande chance que l’ancien détenu soit pris pour cible, maintenant que la guerre refaisait surface. Mais son ex était plus malin que ça. La preuve en était qu’il sortait de prison avant la fin de sa peine.

Déjà à l’époque du lycée, il avait toujours eu des plans secrets, des machinations pour obtenir ce qu’il voulait, qu’il s’agisse de la faire venir dans son lit, une bonne note ou plus d’argent de poche. Non les premiers temps, il se tiendrait à carreau, il ne la torturerait que psychologiquement, qu’il le sache ou pas. Parce que sa liberté la rendait folle, parano et totalement malade. Et qui savait ce qu’il pourrait réellement faire pour la faire chier. Parce que cela ne faisait aucun doute dans sa tête. Assy se souvenait encore parfaitement de ses mots venimeux dans la salle du tribunal. La rage et la haine qu’il dégageant en jurant qu’il lui règlerait bien son compte un jour ou l’autre. Caro n’avait aucun doute que si l’occasion se présentait pour lui, Matteo n’hésiterait pas une seconde, surtout pas avec l’avocat on ne peut plus efficace qu’il devait avoir trouvé. La stagiaire eu un mouvement en avant, un peu comme pour saisir la main de son interlocuteur mais qu’elle s’était pris un coup de jus dans les airs, elle la rabattit le long de son corps. « Mon fil aurait dû fêter ses quatre ans cette année… je t’en prie…» Ady espérait le faire flancher avec l’argument de son enfant, en mettant l’accent sur le fait que Matteo était un monstre qui s’en prenait véritablement aux plus faibles. Peut-être qu’elle en faisait trop, peut-être que la jeune femme toucherait le blond au bon endroit avec cela, en tout cas elle n‘avait rien à perdre à tenter. Au pire il avait déjà eu ce qu’il voulait en la prenant de force contre ce mur. Caro ne viendrait plus se mettre des mines dans ce bar pour rencontrer des garçons. La publiciste essuya les dernières larmes rebelles qui coulaient le long de ses joues et fixa son interlocuteur dans les yeux. Son regard à la fois fier et implorant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verona-rpg.forumactif.org/t248-just-to-soffucate-wi


Bienvenue à Vérone
❝ Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: RDLT (mois année) ⊰ Runaway 2.0   

Revenir en haut Aller en bas
 

RDLT (mois année) ⊰ Runaway 2.0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» CANICHE croisé Griffon de 6 mois champagne Roubaix (59)
» SISSI croisée caniche bichon 6 mois DOUAI (59) ADOPTEE
» Bonne Année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIOLENT DELIGHTS ⊹ :: Les RP spéciaux. :: Les rps spéciaux :: Retour dans le temps-